Vie Pratique #4 : réaliser des économies sur l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est obligatoire pour tous les prêts immobiliers. Elle protège l’emprunteur contre un éventuel accident de la vie et mérite toute votre attention. En effet, depuis septembre 2010 et la loi Lagarde, la législation permet de séparer sa signature de celle du prêt immobilier.

Vie Pratique
22/07/2019

En signant leur crédit immobilier, les épargnants souscrivent obligatoirement une assurance emprunteur.

Celle-ci prend en charge le crédit immobilier en cas de coup dur (maladie, accident, voire décès). Si elle est majoritairement souscrite auprès de l’établissement prêteur, la législation permet de signer une assurance de prêt immobilier avec le professionnel de son choix. On parle alors de délégation d’assurance.

 

Faire jouer la concurrence pour son assurance emprunteur

La législation a beaucoup évolué ces dernières années, dans l’intérêt des emprunteurs. Depuis la loi Lagarde (2010), ils peuvent choisir librement leur compagnie d’assurance. En effet, l’établissement prêteur ne peut pas imposer son propre contrat, du moment que l’emprunteur lui présente une assurance aux garanties au moins équivalentes.

Le choix du contrat peut se faire au moment de l’achat du bien immobilier ou dans l’année suivant l’achat. Depuis le 1er janvier 2018, il est même possible de changer d’assurance emprunteur chaque année, à la date anniversaire du contrat.

La mensualité de l’assurance est souvent limitée à quelques dizaines d’euros par mois. Cependant, la mise en concurrence des assureurs permet de réaliser des milliers d’euros d’économie sur toute la durée du crédit. En effet, la possibilité de résiliation annuelle a attiré de nouveaux acteurs (assureurs, courtiers en crédit ou en assurances, comparateurs d’assurance en ligne), entraînant la baisse du coût de l’assurance de prêt par le jeu de la concurrence.

Réaliser des simulations en ligne

Pour connaître l’économie potentielle, commencez par demander un devis à votre assureur habituel, puis réalisez un test sur Internet auprès d’un courtier ou sur un comparateur. En moins de 5 minutes, vous obtenez généralement une tarification adaptée à votre situation personnelle (âge, profession, fumeur ou non…). Les courtiers Internet donnent accès à plusieurs dizaines de contrats en une seule simulation.

Si vous n’avez pas de problème de santé, vous pouvez souvent souscrire le contrat directement en ligne en quelques minutes. Le courtier ou le nouvel assureur peut même vous aider à résilier votre ancien contrat. Pour cela, certains mettent à disposition des modèles de lettres de résiliation. D’autres vous proposent de signer un mandat, pour gérer les démarches à votre place.

Les établissements financiers prêteurs montrent parfois des réticences à laisser partir leurs clients. Toutefois, ils ne peuvent pas refuser le changement si les garanties sont au moins équivalentes. Avant la résiliation, il est recommandé de présenter le devis réalisé à votre conseiller. Très souvent votre interlocuteur vous accordera un geste commercial pour s’aligner sur le tarif obtenu.


    télécharger l'application