Budget : que faire si votre « reste à vivre » est négatif ?

Vous venez de faire votre budget avec max et votre budget est négatif ? Pas de panique, max vous aide à trouver des solutions !

budget
07/01/2019

Nous ne sommes qu’au début du mois et votre « reste à vivre » est négatif ? Aïe, il va falloir être vigilant et trouver des moyens pour sortir de cette situation. Ne vous inquiétez pas, il existe plusieurs solutions pour que tout rentre dans l’ordre.

 

Tout d’abord, qu’est-ce que le « reste à vivre » ?

Le reste à vivre correspond à la somme que vous pouvez dépenser lorsque vous avez payé l’ensemble de vos charges fixes. Les charges fixes regroupent votre loyer, les factures d’énergie (eau, électricité, gaz, fuel…), vos crédits, vos impôts, les frais liés à vos enfants et aux transports, les assurances ou encore vos abonnements téléphoniques et internet. Pour simplifier, ce sont les dépenses incontournables mensuelles que vous ne pouvez pas éviter.

Son calcul est très simple : Reste à vivre = revenus – charges fixes

Lorsqu’au début du mois ce calcul est négatif, on parle donc de « reste à vivre négatif ». Il vous reste alors moins d’argent qu’au début du mois précédent. Et comme vous l’avez déjà compris, la situation est alors délicate… car vous êtes déjà dans le rouge à peine votre salaire tombé. Le mois ne faisant que débuter, vous aurez encore besoin d’argent pour votre budget « alimentation » et pour vos éventuelles sorties. Il va falloir donc être vigilant.

 

Pourquoi mon « reste à vivre » est négatif ?

Il existe plusieurs raisons à un reste à vivre négatif :

  • Vous êtes retraité : vous êtes à la retraite et votre salaire n’est plus le même que lorsque vous travailliez. En effet, ce dernier s’est sûrement vu diviser par 2. Mais côté charges, elles n’ont pas bougé. Vos charges sont donc beaucoup plus importantes que vos revenus.
  • Vous êtes divorcé : lorsque vous étiez marié, vous viviez avec 2 salaires. Mais aujourd’hui, vous ne vivez qu’avec le vôtre, soit 1 seul salaire. A cette situation peut s’ajouter une pension alimentaire à verser mensuellement : ce qui réduit encore votre reste à vivre.
  • Vous êtes au chômage : même si vous touchez des allocations chômages, celles-ci sont nettement inférieures au salaire que vous aviez en travaillant. Il est donc plus difficile de payer l’ensemble de vos charges (qui, elles, sont restées les mêmes)
  • Vous êtes surendetté : vous avez souscrit à de nombreux crédits à la consommation et votre reste à vivre en est donc fortement impacté. Pour des raisons évidentes, la solution n’est donc pas de souscrire à de nouveaux crédits : en effet, vous vous engouffrerez alors dans une spirale infernale.

 

Un reste à vivre négatif peut donc arrivé dans plusieurs situations. Pour chacune d’elle, il existe des solutions pour sortir la tête de l’eau et revenir à une situation plus stable. Alors, pas de panique ! Et suivez les conseils de max 🙂

 

Quelles sont les solutions pour retrouver un « reste à vivre » positif ?

1/ Vérifiez les aides auxquelles vous avez droit.

Il est fort possible que vous ayez droit à des aides sociales dont vous ne soupçonnez même pas l’existence. Contactez donc sans plus attendre la CAF pour vérifier si vous êtes éligible. N’hésitez pas à vous déplacer dans leurs locaux pour avoir le plus de renseignements possibles. Pour trouver la CAF la plus proche de chez vous, cliquez >>ici<<

2/ Faites appel à des spécialistes gratuitement.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, faites appel à des spécialistes qui vous aideront à maîtriser vos dépenses et à gérer votre budget. Il existe de nombreux services et associations qui pourront vous aider gratuitement.

  • Les assistantes sociales : elles pourront vous épauler et vous aider dans vos démarches administratives. Vous pouvez contacter le service social de votre mairie, le Centre Communal d’Action Social (CCAS), le Service Social du Conseil Général ou encore Pôle Emploi pour obtenir les coordonnées de l’une d’entre elles.
  • Les Points Conseil Budget (PCB) : ce sont des lieux ouverts à tous où vous obtiendrez de nombreux conseils sur la gestion de votre budget. C’est confidentiel et labellisé par l’Etat. Pour trouver les PCB les plus proches de chez vous, cliquez >>ici<<
  • Les associations Crésus : si vous êtes surendetté, ce réseau d’associations pourra vous accompagner et vous aider à trouver des solutions. Crésus est présent dans toute la France, pour plus d’informations, cliquez >>ici<<

 

Cette liste n’est pas exhaustive et de nombreux autres services et associations pourront vous aider. Alors ne baissez pas les bras et contactez-les dès à présent ! 🙂

 


    télécharger l'application